Muselier : le vrai bilan

Depuis des semaines, le candidat sortant affirme que son bilan est “unanimement salué” pour esquiver le débat. La réalité vécue par les habitantes et habitants de la région est pourtant un démenti quotidien des coûteuses opérations de communication menées par la région.

Partager:
...

Ce bilan est indigne car loin d'améliorer la vie des habitants : au contraire, c’est à l’augmentation du chômage, des inégalités, de la pauvreté, des pollution, soit à la dégradation générale de nos conditions de vie, que nous avons assisté. 

“Il ne se passe pas une journée sans que Muselier ne présente quelque chose. Je crois qu’il devrait commencer par présenter ses excuses” a déclaré Anthony Goncalves, candidat du Rassemblement écologique et social. 

Chômage : Paca, 3ème région de France

8,9% de chômage, bien au-dessus de la  moyenne nationale, 4 points de plus pour la part de jeunes non insérés : les politiques économiques du candidat sortant sont à l’évidence un échec. Le taux de pauvreté régional est le 3ème plus élevé de France métropolitaine. 

La politique d'aménagement du territoire a négligé l'accès au logement pour tous tout en laissant la droite régionale livrer notre territoire aux logiques spéculatives et à la bétonisation, abandonnant les habitants et dégradant notre cadre de vie. 

Nombre de lycées - compétence directe des régions - n’ont pas été correctement entretenus, préférant le bling-bling d’outils numériques souvent inadaptés, à des rénovations qui semblent pourtant de première nécessité. C’est aussi toute la jeunesse qui a été délaissée ; on compte 11% de jeunes non scolarisés et sans diplômes parmi les 15-24 ans. Le taux de pauvreté chez les jeunes en PACA s’élève à 24,8%. 

23% de TER en moins

Enfin, la politique marketing de “greenwashing” qui se cache derrière le sobriquet d’une “Cop d’avance” est surtout celle d’un “train de retard” comme le fait remarquer Capucine Edou, tête de liste dans les Bouches-du-Rhône. La réalité du poids du million d'arbres plantés à grand renfort de plaquettes de communications est moins glorieuse : ils ne représentent que 0,05 %des émissions annuelles de gaz à effets de serre de la région.

Prix de l'abonnement transport jeunes : x7

En préférant les grands projets autoroutiers à la promotion des transports en commun (doit-on encore rappeler que le prix de la carte Zou, pour les jeunes, a été multiplié par 7 en début de mandat ?), en négligeant la pollution atmosphérique, qui provoque la mort prématurée de milliers d'habitants dans la région, ou encore en important massivement des énergies fossiles plutôt que d’encourager un développement suffisamment ambitieux  de la production d’énergies renouvelables, la politique de Renaud Muselier est typique d’une droite qui utilise l’écologie comme un faire-valoir sans aucune réelle conviction ni ambition.

Nous allons changer d’époque et redonner à la Région un autre avenir en mettant en place les politiques écologiques et sociales que les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur méritent. 

Le rassemblement écologique et social présentera son programme la semaine prochaine. 

>> Téléchargez le document Bilan

Rester informé

Je rejoins la campagne