Une autre politique de santé pour notre région 

Lundi 7 juin, les candidats du Rassemblement écologique et social des Bouches du Rhône se sont réunis à l’Hôpital Saint-Marguerite pour présenter les propositions de la liste pour le service public et la santé ; notamment avec Capucine Edou, Tête de liste du Rassemblement écologique et social pour les Bouches du Rhône, Anthony Gonçalves, cancérologue et Chef de file du Parti communiste français en PACA  et des candidats aux élections cantonales. 

Partager:
...

La pandémie de la COVID 19 a mis en évidence les inégalités territoriales en ce qui concerne l’accès à la  santé et aux soins. Jean-Laurent Félizia a déclaré : “Face aux déserts médicaux, face à des services saturés,  une autre politique de santé est nécessaire dans notre région. Provence Alpes Côte d’Azur doit devenir un levier de résistance aux politiques d’austérité,  et être force de propositions pour une autre politique de santé publique”.

C’est pourquoi le Rassemblement écologique et social mettra en place dès le 27 juin une politique de santé ambitieuse, juste et accessible pour toutes et tous, notamment par : 

 

  • Un Plan massif de formation de professionnels de santé et la mise en place d’un schéma régional des formations sanitaires et sociales, basé sur un recensement des besoins en formation au plus près des territoires.

  • La création d’une agence environnementale de santé en PACA afin de coordonner l’ensemble des acteurs de la région (médecine de ville, hôpitaux, autorité régionale de santé…) autour des problématiques environnementales.

  • Le développement de centres et de maisons de santé pour lutter contre les déserts médicaux. 

  • La lutte contre toutes les pollutions, en lançant un plan pluriannuel pour améliorer la qualité de l’eau, de l’air et des sols.

  • L'amélioration de la prévention contre les épidémies en lien avec l’Agence régionale de Santé (ARS) pour assurer les réponses d’urgences sanitaires avec la mise à disposition de moyens et matériels : stocks de masques, dispositifs de protection et de dépistages ...

  • Le développement des filières sanitaires et sociales dans les lycées.

  • L’amplification des efforts de prévention santé, particulièrement à destination des jeunes, et notamment concernant l’accès à la contraception, à l’IVG et pour la prévention des IST.

Nos propositions pour la santé

En savoir plus
Je rejoins la campagne