Une Région d'avenir

Développer l’emploi par une économie durable

C'est par le développement durable que le Rassemblement Écologique et Social relancera l'emploi et l'économie en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Si l’économie de la région PACA est dynamique, la croissance qu’elle génère est peu créatrice d’emploi et insuffisamment tournée vers les défis que lui impose la transition écologique.

Dotée d’un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale (8,9% contre 7,6%), il est urgent de soutenir résolument les entreprises et les acteurs économiques en privilégiant une économie durable et créatrice d’emploi.

Notre action sur ces sujets à travers ces mesures doit permettre de créer 100 à 150 000 emplois sur la durée du mandat.

Via la formation :

  • Financement de 100 000 formations en lien avec les besoins du territoire et en priorité dans les métiers de la transition écologique et dans l’économie sociale et solidaire (ESS).

  • Vers un accès universel à la formation professionnelle (simplification, prise en charge financière, élargissement des critères et du nombre de places, soutien aux démarches, accompagnement et sécurisation des parcours...).

  • Construire avec tous les acteurs de l’emploi et de la formation une politique publique de formation en instaurant des conférences régionales pour l’emploi et la formation.

L'économie sociale et solidaire (ESS) et les circuits courts au secours de l'emploi :

  • Engager la Région PACA dans une démarche "Territoires zéro chômeur de longue durée".

  • Soutien aux acteurs économiques fragilisés par la crise du COVID.

  • Privilégier l’implantation locale des entreprises de façon à restreindre leur empreinte écologique (l’alimentation, la santé, les énergies...) et sauvegarder l’emploi.

  • Conditionnalité écologique et sociale des aides aux entreprises.

  • Valorisation et développement du travail manuel et des savoirs locaux (parfumerie, agroalimentaire...).

  • Soutien de l’économie de la « 3ème révolution industrielle » associant les ENR (énergies renouvelables), le numérique, le stockage de l’énergie et la mobilité électrique (efficacité énergétique des bâtiments, filière de recyclages, mobilité sans carbone...).

  • Plan d’accompagnement et de développement pour des industries décarbonées et respectueuses de l’environnement notamment autour de l’Étang-de-Berre, de Gardanne et requalification des friches industrielles.

  • Accompagner et faciliter le développement du secteur de l’ESS en aidant les coopératives, les sociétés coopératives participatives (SCOP), les sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC), les associations, avec notamment la mise en place d’une aide significative à la reprise d’entreprises par les salariés en cas de fermeture.

Je rejoins la campagne