Une Région qui protège

Agir pour la santé

La pandémie est mondiale, mais elle a montré les manques et les problématiques de service public santé au sein de notre région PACA.

La crise de la COVID-19 a plus que jamais mis en lumière le besoin d’un service public de la santé. Or, les différentes restructurations ont mis à mal ce service essentiel. Nous impliquerons la Région dans la restauration de ce droit à la santé auquel a droit tout un chacun. Cela passe par une meilleure prévention et une lutte contre les déserts médicaux.

Toutes les habitantes et tous les habitants doivent avoir accès à un service public de santé. Nous proposons :

  • Un plan massif de formation de professionnels de santé et mise en place d’un schéma régional des formations sanitaires et sociales, en concertation avec les acteurs sur le terrain, basé sur un recensement des besoins en formation au plus près des territoires.

  • Le développement de centres et de maisons de santé pour lutter contre les déserts médicaux.

  • La Lutte contre toutes les pollutions, en lançant un plan pluriannuel pour améliorer la qualité de l’eau, de l’air et des sols.

  • La création d’une agence environnementale de santé en PACA afin de coordonner l’ensemble des acteurs de la région (médecine de ville, hôpitaux, autorité régionale de santé...) autour des problématiques environnementales.

  • Une vision exigeante auprès de l’ARS sur les besoins de la population en matière de santé publique et d’offre hospitalière de proximité.

  • L'amélioration de la prévention contre les épidémies en lien avec l’Agence régionale de Santé (ARS) pour assurer les réponses d’urgences sanitaires avec la mise à disposition de moyens et matériels : stocks de masques, dispositifs de protection et de dépistages ...

  • Une mise en place d’un schéma régional des formations sanitaires et sociales, en concertation avec les acteurs sur le terrain, basé sur un recensement des besoins en formation au plus près des territoires.

  • Le développement des filières sanitaires et sociales dans les lycées pour notamment prévenir les risques infectieux et épidémiologiques.

  • L'amplification des efforts de prévention santé, particulièrement à destination des jeunes, et notamment concernant l’accès à la contraception, à l’IVG et pour la prévention des IST.

Je rejoins la campagne